04.70.28.07.78


ud3@cgt.fr  

Rejoignez-nous
  
  
  

Indépendance de la presse: mon OEIL !

Indépendance de la presse: mon OEIL !

La CGT fête ses 120 ans. Cela doit faire presque aussi longtemps qu’elle est victime des attaques permanentes de la presse, mais la dernière période a été particulièrement marquée. Ce qui m’a motivé à pousser ce coup de gueule.

L’affaire d’Air France en a été la démonstration, s’il en était besoin. Les images du DRH chahuté et la chemise déchirée ont fait le tour des médias. Tous se sont exprimés, les syndicalistes et particulièrement ceux de la CGT, seraient des voyous. La violence est inacceptable ! Tout y est passé, mais sur la violence sociale rien ! Les conséquences sur les personnes qui perdent leurs emplois pas un mot! Cela mes camarades me donne souvent la nausée.

Le traitement médiatico politique qui a succédé à notre refus de participer à la conférence sociale, là encore n’est plus supportable. La collusion média/ finance/politiques est à dénoncer, Insistons : la liste des maîtres de la presse parisienne épouse aujourd’hui plus étroitement le classement des milliardaires français. 80 % de la presse est entre les mains de l'oligarchie : Les Échos de Ber-nard Arnault (1ère fortune française), Le Point de François Pinault (3ème), Le Figaro de Serge Dassault (4ème), Libération et L’Express de Patrick Drahi (6ème), Le Monde et Le Nouvel Observateur de Xavier Niel (7ème), Direct Matin et Canal Plus de Vincent Bolloré (10ème).

Localement, le monopole d’un seul quotidien, produit souvent les mêmes résultats. Bien souvent les sujets qui concernent la CGT sont traités de façon imprécise, quand ils ne sont pas volontairement à charges ; deux exemples récents me viennent en mémoire : Chez BVAD , le syndicat organise le 5 octobre dernier un rassemblement devant le siège social de l’association afin de dénoncer la dégradation des conditions de travail. Le journal « La Montagne » est venu, et 3 semaines après, l’article n’est toujours pas paru.. Après plusieurs appels à l’agence, ils nous ont rétorqué que l’article paraîtrait seulement après que la direction ait donné son point de vue. Tout cela pour des raisons d’équilibre... Equilibre mon œil ! Il y a 15 jours quand la direction d’Adisséo inaugurait en grande pompe un nouvel atelier une page entière y est consacrée dans le « canard » , mais pas un mot sur la présence de la CGT qui distribuait un tract sur le sujet. Le devoir d’équilibrer les articles c’est seulement quand ça les arrange !

Tout cela commence à faire beaucoup. L’UD proposera dans les semaines qui viennent une journée d’étude sur le sujet, avec comme support le film « les nouveaux chiens de gardes.

Sur les médias, voici une citation dont je vous laisse le soin de trouver son auteur « si vous n’êtes pas vigilants les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment »

Laurent Indrusiak -Secrétaire Général

Mise à jour le Vendredi, 06 Novembre 2015 14:36